top of page

Titre 1

La Résidence d'Implantation sur le Territoire

Une résidence d’implantation est pour nous l’opportunité d’aller à la rencontre des habitants et d’un territoire, aussi variés soient-ils, en jouant de ce que nous savons faire : le théâtre.

 

Nous proposons, dans le cadre d’une convention d’implantation de territoire, de mener une action spécifique prioritairement en direction de communes rurales ou péri-rurales qui ne sont pas, ou très peu, mises en relation avec des équipes artistiques.

 

Nous proposons un projet qui explore la question de la transmission et de l’héritage à travers un théâtre de l’intime préoccupé d’un ordinaire qui ne l’est pas tant que ça.

 

Nous souhaitons y mettre au programme des spectacles, des moments de création partagés, des évènements, des présences, des interventions impromptues ainsi que des rencontres, des temps d’échanges et de paroles avec des habitants, jeunes et moins jeunes.

 

Des artistes iront, durant des périodes précises et en des lieux déterminés, travailler, réfléchir, expérimenter, répéter, construire. Ils iront à la rencontre de la population, et interrogeront son Histoire, ses histoires. Ils s’en nourriront pour enrichir leur questionnement artistique. Ils s’ouvriront ainsi à des fragments d’humanité qui nous renverront à ce qui nous relie, nous sépare, ou nous déchire.

 

En nous impliquant dans cette mission d’implantation, nous souhaitons :

* Permettre aux habitants de communes de l’agglomération amiénoise de participer  à des manifestations culturelles et artistiques où il est question de théâtre, d’objets, d’images, de mots, de poésie…

* Proposer un théâtre ouvert, fait pour aller de l’un aux autres, comme une invitation à conjurer le chacun pour soi.

* Inventer des petites histoires qui relèvent de l’intime et du proche et qui auront pour vocation à nous relier à ce que nous sommes.

 

Pour ce faire, nous nous appuierons sur trois axes d’intervention : La création, La diffusion, Les rencontres avec les publics.

Il nous a semblé nécessaire, après avoir fait un état des lieux, de faire des choix qui justifiaient à nos yeux l’implication d’une compagnie de théâtre professionnelle soutenue par la puissance publique pour amener le théâtre là où il n’y en avait pas ou peu. C’est pourquoi nous nous sommes tournés vers les quatre communes Hébécourt, Rumigny, Saint-Sauflieu et Grattepanche, qui sont situées à la périphérie de l’agglomération où le rural a été rejoint par les zones pavillonnaires de la « rurbanité » et où il n’y a plus guère de lieux commerciaux, de services, ni même d’occasions pour les gens de se croiser, hors l’école du village. Et d’y développer un programme d’action polymorphe.

 

Création(S)

Créer, c’est notre raison d’être, l’acte essentiel et premier de la compagnie. C’est s’interroger sur les thématiques qui nous préoccupent, s’en emparer et chercher comment restituer théâtralement, publiquement, ces interrogations. C’est stimuler l’invention d’histoires qui nous concernent, portées par des personnages qui sont l’expression profonde d’une vérité humaine complexe. C’est rassembler une équipe d’artistes et de techniciens de théâtre qui mette tout en œuvre pour parvenir à ce qui constitue une création artistique authentique. C’est expérimenter des langages, des modalités de récit et de jeu qui offrent finalement en partage à nos contemporains une œuvre vivante qui se veut un reflet étonnant et pertinent, bien évidemment toujours partiel, de ce qu’est notre monde aujourd’hui. Créer sur un territoire, c’est y assumer une présence, s’y ouvrir aux possibilités de rencontres et de partage, faire en sorte de concrétiser cette idée d’un théâtre pour tous et partout.

 

Diffusion(S)

Jouer, c’est ce qui donne tout son sens à la création théâtrale : qu’elle soit partagée, qu’elle rencontre le public, que le temps de la représentation se poursuive après, que le public échange, que l’on ait envie de se retrouver. C’est l’occasion de réunir des habitants qui ne se côtoient pas forcément, c’est l’occasion d’investir différemment une place, une rue, un bâtiment, un lieu public. C’est l’occasion de faire entendre, de se faire entendre, de s’entendre faire. Ça peut être un évènement dans une commune. Il nous faut donc imaginer ces moments « répétés » où la compagnie présente son travail et crée des passerelles qui puissent la relier, même de façon éphémère, à ceux et celles qui vivent là.

 

Action(S) culturelle(S)

Tout au long de ces 3 années, nous nous emploierons à multiplier les moments de rencontre avec les  « habitants-spectateurs » à l’occasion des temps de recherche et de répétition et nous développerons un projet d’envergure avec les écoles notamment au travers des dispositifs CLEA.

Ce projet sera élaboré en lien  avec les quatre communes dont nous avons pu apprécier la volonté d’agir, les capacités d’accueil et qui, étant limitrophes, permettaient des circulations, des échanges et des transversalités intéressantes.

 

Les actions à mener seront de natures diverses, conçues pour être en lien avec nos créations et en résonance avec les thématiques abordées. Elles se réaliseront prioritairement sur les quatre communes concernées mais sans exclure toute autre possibilité de présence, notamment liées à la diffusion, sur les autres communes métropolitaines.

 

 

 

 

 

(page actuellement en reconstruction /

En maintenance)

La Compagnie Art Tout Chaud est en Résidence d'Implantation sur le Territoire d'Amiens Métropole depuis 2019.

Son projet artistique de résidence est soutenu par Amiens Métropole, Le Conseil Régional des Hauts de France et le Conseil départemental de la Somme.

bottom of page